L’hydrocution : les symptômes et gestes à adopter en cas de choc thermique cet été

L’hydrocution : les symptômes et gestes à adopter en cas de choc thermique cet été

L’hydrocution est un phénomène récurent durant les saisons chaudes et survient généralement suite à une exposition solaire prolongée. Celle-ci apparait lors du contact entre le corps de l’individu et l’eau à cause de la différence de température.
Le cas le plus fréquent recensé est un contact avec de l’eau entre 18 et 19 degrés suite à une exposition solaire ayant dilaté les vaisseaux sanguins. Une constriction des vaisseaux à alors lieu et peut mener à une syncope, c’est le phénomène d’hydrocution.

 

Hydrocution- Otzii livraison de médicaments

L’hydrocution : une définition plus explicite

L’hydrocution se résume à une syncope de l’individu suite au choc thermique. Elle entraîne une perte de connaissance, et un arrêt du réflexe respiratoire suivant le contact avec l’eau. La plupart du temps, l’eau ne rentre pas dans les poumons.
Ce choc thermique peut déclencher un malaise, ainsi une noyade si la victime se trouve encore dans l’eau au moment de l’incident. En général, les enfants, personnes âgées et jugées plus fragiles sont les plus touchées par ce phénomène.

Les causes de l’hydrocution

L’exposition solaire n’est pas le seul facteur déclencheur du choc thermique. En effet, un effort sportif intense avant l’entrée dans l’eau, un repas abondant et une consommation d’alcool, un saut dans l’eau trop rapide, sont également des éléments déclencheurs. Cette liste de circonstances forment donc un risque de « différentiel thermique »

 

Les symptômes à remarquer

Certains symptômes de l’hydrocution peuvent paraitre anodins de part leur banalité quotidienne. Néanmoins en cas de température corporelle élevée, l’individu se doit d’être vigilant. Si celui-ci souffre de crampes, maux de tête, démangeaisons, frissons, d’une fatigue suspecte, une sensation de chaleur sur le ventre et les cuisses, de douleurs abdominales et de bourdonnements anormaux qui mènent au vertige, il est nécéssaire de sortir de l’eau rapidement.

Les bons réflexes

Si vous assistez à un incident d’hydrocution, aidez la personne à sortir de l’eau et allongez la en position latérale de sécurité, réchauffez la puis appelez les secours.
En cas d’arrêt cardiaque, pratiquez immédiatement un massage cardiaque à la victime et un bouche-à-bouche. Ces minutes suivantes le choc sont cruciales pour le bon rétablissement.

Comment se protéger de ce risque cet été ?

Il est recommandé de rentrer progressivement dans l’eau sous de fortes chaleurs. Commencez par vous mouiller la nuque, les cuisses, les bras petit à petit avant de vous baigner intégralement.
Suite à un repas, attendez deux à trois heures avant de vous jeter à l’eau. Si l’eau est inférieure à 19°, ne vous exposez pas au soleil avant.
Les premières baignades se doivent d’être courtes : 15 minutes maximum pour habituer son corps à la différence de température.

Hydrocution- Otzii livraison de médicaments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *